Halloween, ça n’a rien de vraiment japonais je vous l’accorde. Quand on pense à Halloween, on pense déguisements terrifiants, sorcières, vampires ou autres fantômes. On pense bonbons, sorts et porte-à-porte. On pense à nous, enfants, nous rassemblant et arpentant le village le coeur léger.

Et si finalement, Halloween pouvait être autrement ? Et si finalement, on décidait de faire de cette fête une merveilleuse opportunité de sortir de la monotonie quotidienne ? Ou juste de sortir du rang ?

C’est un peu comme ça que je décrirais Halloween au Japon. Un rassemblement gigantesque, une foule plus bruyante qu’un jour de concert, des rues bondées.

Les japonais et les touristes rivalisent tous d’originalité dans leur tenues: on sent le temps passé en amont à préparer cette soirée unique dans l’année. Maquillage étudié et mise en scène travaillée, tout doit être parfait.

Si le jour officiel, soit le 31 octobre au soir, les rues de Shibuya se transforment en zoo d’extravagance, les festivités durent une semaine entière ! Semaine au cours de laquelle il n’est pas rare de croiser un gang de minions en plein coeur du métro…

Mais même si l’heure est à la fête et au lâcher-prise, la rigueur japonaise n’est jamais très loin. La police, postée sur des échafaudages placés un peu partout dans Shibuya, surveille la foule mouvementée. Au Japon, tout doit toujours se passer dans les règles de l’art, éviter tout débordement est une obligation.

Et oui, cette ambiance bon-enfant, ces centaines de personnes qui collectionnent les selfies partagés avec des inconnus ou simplement cette atmosphère festive sont l’occasion de sortir du cadre, sans trop déborder quand même.

Pour en voir plus >> Galerie Photos Halloween

Comments are closed